quand la démocratie participative ne représente plus rien...

 

Thomas couture 003

La crise politique actuelle nous invite à une réflexion de fond qui confine rien moins qu’à une remise en cause. Quand un président ne représente plus que quelques pourcents dans les sondages, quand l’Assemblée Nationale est désavouée par ceux-là-même qui l’ont élue, quand les régions et départements sont tenues par une majorité renversée, qui ces élus représentent-ils réellement ?

Nos démocraties, à la différence des régimes antiques qui pourtant nous servent de référence idéalisée, sont des systèmes représentatifs et non directs. Notre participation au pouvoir est déléguée. Nous ne décidons pas de nos lois directement, mais nous élisons des représentants pour voter ces lois. Or la crise de la majorité actuelle révèle combien ce système représentatif est anti démocratique. Sur la question du mariage dit pour tous, la plupart des électeurs de Monsieur Hollande disent ne pas l’avoir élu pour cela. Lui, faisant la sourde oreille estime avoir reçu caution de l’ensemble de son programme. Cet exemple national peut être démultiplié à l’échelon local.

Lire la suite